À propos

Nadège Guillermet

Accompagnatrice au mieux-être

Chacun de nous possède en lui les ressources pour vivre en équilibre et en harmonie. Mon but est d’accompagner sur leur chemin de vie les personnes qui souhaitent retrouver du sens. J’ai à coeur de transmettre au plus grand nombre des outils de bienveillance envers soi et les autres. Je souhaite apporter ma contribution et voir naître un monde meilleur.

Mon parcours

Passionnée par l’être humain et les relations humaines, j’ai une expérience d’une vingtaine d’années dans l’accompagnement et l’écoute : j’ai commencé mon parcours professionnel comme assistante de service-social, métier que j’ai exercé pendant 10 ans auprès d’une collectivité. Puis je me suis orientée auprès des jeunes en insertion socio-professionnelle où j’ai occupé un poste d’accompagnatrice santé jusqu’en 2017.

Mon esprit de curiosité, mon envie de cheminer et de donner du sens aux épreuves de la vie, m’ont conduit depuis 2009 à me former à des techniques de mieux-être et de développement personnel dans le domaine du corps, des émotions et du mental (les pensées). Je citerai l’Ostéodouce, la PNL (Programmation Neuro-linguistique), la CNV (Communication Non Violente), la PBA (Psycho-Bio-Acupressure), la Kinésiologie, le Magnétisme, le ThétaHealing …

Je suis installée à mon compte depuis 2011 sur la commune de St Sauveur (Isère). Et depuis l’été 2017 je m’y consacre entièrement.

De nature très impliquée sur mon territoire, je suis également bénévole et intervenante au sein de l’association AVECC 38 qui propose des ateliers de mieux-être aux personnes touchées par le cancer.

De nature entrepreneuse et dynamique, j’impulse au printemps 2017, la création de l’association Graines de Bien-être. Son objectif est de promouvoir et rendre accessible les approches de bien-être et de développement personnel. Dans ce cadre, j’anime des ateliers bien-être (Réseau « Mon Moment Magique »).

Mon chemin se poursuit à travers divers rencontres, stages, enseignements ; l’aventure continue ….

Médiation de la consommation

Conformément aux articles L.616-1 et R.616-1 du Code de la Consommation, tout consommateur a le droit de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable du litige qui l’oppose à un professionnel. À cet effet, le professionnel garantit au consommateur le recours effectif à un dispositif de médiation de la consommation.

 

L’entité de médiation que j’ai retenue est la Chambre Nationale des Praticiens de la Médiation (CNPM – Médiation de la Consommation), sous le n° CNPM1751. C’est une entité agréée par la Commission d’Evaluation et de Contrôle de la Médiation de la Consommation et entièrement consacrée au règlement des litiges à la consommation. Les médiateurs qu’elle désigne lors d’un différend entre le professionnel et son client sont sélectionnés sur la base de leurs compétences.